3 oct. 2017

Japan Blue AW/17




Directement arrivé du Japon nous venons de recevoir notre réassort Japan Blue en boutique.

Japan Blue est une branche du groupe Japan Blue Co Ltd  qui regroupe Collect Ltd (fondé en 1992), Rampuya&Co (1996), Momotaro et Japan Blue
Comptant parmi les premières manufactures à relancer la production de selvedge, la compagnie a tout d'abord commencé à se développer en vendant ses toiles à des marques de luxe comme Louis Vuitton ou Gucci avant de décider, à partir de 2006, de créer ses propres marques Momotaro et Japan Blue.

C'est en 2010 que la ligne Japan Blue est née pour élargir l'offre proposée par Momotaro. L'idée était d'innover en développant de nouvelles toiles quand Momotaro se concentre davantage sur une fabrication plus puriste et traditionnelle. Aujourd'hui, ces deux labels maîtrisent toute la chaine de fabrication du début à la fin, permettant un contrôle rigoureux sur la qualité et un suivi étape par étape jusqu'au produit fini.

Pour aller plus loin sur ces deux marques nous vous invitons à consulter notre article complet sur Momotaro ici :)




JB0412-J / 16.5 Onces "MONSTER SELVEDGE" / Coupe Tapered / One Wash

L'un des jeans emblématiques de la marque, ni trop lourds ni trop léger ce 16.5 onces offre une durabilité exceptionnelle tout en restant confortable. Pour plus de souplesse nous avons reçu ce Monster Selvedge en "One Wash", la toile est lavée une première fois ce qui l'assouplit et fait ressortir légèrement le bleu de l'indigo. 







Le double point de chaînette sur la couture de la jambe intérieure, avec un fil bleu pour les jeans JB et rose pour les Momotaro







 La coupe Tapered



Le même jeans après 1 an de dur labeur !













JB0306-J / 14oz "Memphis x Zimbabwe" / Coupe Baguette / One Wash

Comme son nom l'indique ce JB0306-J est un mélange unique de coton du Zimbabwe pour le fil de chaîne et de coton de Memphis pour le fil de trame. Le coton du Zimbabwe est reconnu pour son toucher incroyablement doux, tandis que le coton américain de Memphis est très robuste, rugueux et texturé. En combinant les deux cotons et en contrôlant la tension lors du tissage, cela donne une surface douce et lisse, mais qui conserve ce côté brut et authentique des toiles selvedge vintage.











La coupe Baguette


Pour la petite histoire, quand nous avons commencé à travailler avec Momotaro et JapanBlue, il n'y avait pas de coupe aussi ajustée dans la collection et c'est en discutant avec Katsu (le fils du créateur aujourd'hui à la tête de l'entreprise) qu'il nous a fait le plaisir de venir dans notre boutique de Rennes pour travailler ensemble sur une nouvelle forme de jeans correspondant mieux à la demande des acheteurs français, d'où le nom de "Baguette".

L'idée était d'avoir une ouverture de jambe suffisamment étroite pour mettre en valeur la chaussure tout en restant confortable sur la partie haute du jeans avec une fourche plus basse et une taille basculée (légèrement taille basse à l'avant et plus taille haute à l'arrière).
Cette collaboration est aujourd'hui une coupe qui fait partie intégrante de la collection JapanBlue et qui se décline sur de nombreuses toiles, c'est aussi l'un de nos bestseller chaque saison :)



JB0347 / 15oz collection INDIGOMAN / Coupe Baguette / RAW (non lavé)

Ce jeans est ce que l'on appelle un "greencast dyed": il a été teint avec un colorant au soufre vert avant d'être teint avec de l'indigo. Cet effet devient plus évident lorsque les jeans sont usés et que la teinture indigo s'estompe, mais même brut la toile a une couleur subtile entre le bleu indigo et le vert-de-gris.











JB0304Z-J / 12.5oz "Africa Cotton vintage Selvage"
/ Coupe Baguette / One Wash

Comme son nom l'indique l'African cotton vintage selvedge utilise du coton africain aux fibres particulièrement longues mélangées avec 12% de coton naturellement brun. Cela donne un tissu au toucher très doux et dont la couleur brune du fil de trame se révélera au fil du temps.



Pas de patch en cuir et des coutures ton sur ton pour un rendu plus habillé









JB6104Z-J / 12.5oz "Africa Cotton vintage Selvage"
/ Coupe Prep / Melrose (délavé)
 
Exactement le même tissu que le modèle précédent, mais sur la coupe Prep et le traitement Melrose. Nous ne proposons presque jamais de jeans délavés, mais ce traitement a un rendu particulièrement naturel, de plus cela fait ressortir le brun de la fibre de coton et donne un côté vintage à ce jeans.






Concernant la coupe Prep, c'est une nouveauté que nous attendions avec impatience dans notre sélection AW/17. Nous l'avons donc déclinée sur trois tissus différents: l'African cotton vintage selvedge ci-dessus, le Côte d'lvoire Cotton Vintage Selvage et le 12.5oz Stretch Selvage.
C'est certainement la coupe la plus confortable de la collection, taille haute avec une fourche très basse, elle garde cependant une ouverture de jambe très étroite. La longueur est sensée se porter au dessus de la cheville, mais la plupart du temps il faudra faire un revers pour porter le jeans en 7/8ème. 


JB6105Z-J / 12.5oz "Stretch Selvage"
/ Coupe Prep / One Wash 










JB6163SZ-J / 13.5oz "Côte d'lvoire Cotton Vintage Selvage"
/ Coupe Prep / One Wash

Le coton de Côte d’Ivoire est un coton de qualité supérieure car il est récolté à la main. Il est plus propre qu'un coton récolté en machine et subit donc moins d'opérations de nettoyage ce qui préserve ses qualités intrinsèques. 

Si Japan Blue utilise du coton en provenance de Côte d'Ivoire c'est pour se rapprocher au plus près des origines du denim, il y a plus de 150 ans. Étant donné que le coton a été récolté et cueilli sans l'utilisation de machines, le coton se présente sous une forme beaucoup plus proche de son état naturel. Ce tissu reflète le travail assidu que représente la récolte du coton à la main (une grande partie du coton fabriqué aujourd'hui est cueillie à l'aide de machines modernes). Le coton utilisé pour ces jeans a des fibres très longues, ce qui donne au tissu une texture unique. En outre, l'utilisation de ce tissu donne un élan positif à l'industrie du coton en Côte d'Ivoire, l'équipe Japan Blue a d’ailleurs pris des mesures pour affecter une partie des bénéfices à un fonds de développement en Côte d'Ivoire. 



















9 août 2017

Preview AutomnWinter 2017




Les nouvelles collections commencent à arriver en boutique depuis quelques semaines et c'est l'occasion pour nous de vous proposer un petit retour en arrière sur nos achats Homme qui se sont déroulés en janvier dernier pour la saison automne/hiver 2017 à venir.


 Jour 1 / Selvedge Run

Janvier est un mois bien chargé ! Il y a d’abord le début des soldes d'hiver, puis les salons et les nombreux rendez-vous en showrooms... Malgré cela, cette année nous voulions vraiment prendre le temps de voir un maximum de choses pour préparer la saison AW/17, à commencer par un nouveau salon à Berlin: le Selvedge Run.

C'est un événement assez récent puisque ce n'était que la quatrième édition pour ce salon masculin spécialisé dans le selvedge (mais pas que...)

La sélection de marques pour cet événement répond à trois règles simples:

N ° - 01 /  "Nous cherchons du caractère, un ADN fort dans une marque... le patrimoine nous importe."
N ° - 02 /  "Selvedge Run recherche une longévité et une transparence plutôt qu'une approche "fast fashion" de la mode ... ne pas sous-traiter aux pays à bas salaires... Les marques qui ont un lien étroit avec une région spécifique et son patrimoine économique et culturel nous fascinent."
N ° - 03 / "L'artisanat et la passion pour la confection sont le noyau dur de notre projet... C'est ce que nous recherchons plutôt que de la production de masse."

Autant vous dire que sur le papier la philosophie nous parle...
Du 17 au 19 janvier, nous étions donc à Berlin au "FOCUS ON THE GOOD":




Situé dans le nouveau quartier à la mode de Prenzlauberg, le Selvedge Run se tient dans la
Kulturbrauerei: une ancienne brasserie du 19ème siècle aujourd'hui devenue l'un des plus beaux lieux de manifestations culturelles de Berlin.

Le complexe constitue un véritable dédale de constructions avec 4 cours, des anciennes écuries et des entrepôts. Dominé par des briques rouges, des pavés et des cadres en acier noir, cet ensemble de bâtiments est un témoignage fort d'une architecture qui a survécu aux guerres et au chaos du 20ème siècle sans perdre de sa grâce.





Plusieurs marques qui font déjà partie de notre sélection étaient présentes: Momotaro & Japan Blue, Bleu de Chauffe, SNS Herning ou encore Andersen-Andersen...

Mais aussi certaines que nous suivons depuis plusieurs années, comme Orgueil la ligne prêt-à-porter de Studio d'ArtisansMerz b. Schwanen l'un des meilleurs fabricants de sweats et de tee-shirts et qui utilise encore aujourd'hui des machines à tricoter tubulaires des années 20 à 60, le label new-yorkais 3sixteen, les chemises A.B.C.L. Japan ou encore les chaussures Viberg et le label anglais Universal Works...

Le salon présente également des choses beaucoup plus inattendues comme le Fire Cube BBQ un barbecue à bois en forme de cube, les couteaux Carl Mertens, Coboc un fabriquant allemand de vélos électriques urbains ou encore plus étonnant des boissons spiritueuses comme O'Donnel Moonshine une marque de liqueurs et Elixier Gin qui produit du gin dans des bouteilles magnifiques façon élixir de jouvence.





Côté selvedge, nous avons pu voir de plus près les jeans Hollandais de chez Benzac Denim Developers, les Japonais de Pure Blue ou encore les toiles américaines de chez Tellason.



En conclusion de cette journée bien chargée: une jolie sélection de basiques chez Merz b. Schwanen, une petite mise en place de chemises selvedge chez A.B.C.L. Japan et une prise de rendez-vous dans le showroom parisien d'Universal Work afin de voir la collection dans son intégralité...














 Jour 2 / Seek

Le lendemain c'est un autre salon qui nous attend: Le SEEK.



C'est un salon beaucoup plus généraliste et nous ne nous attendions pas à faire de grandes découvertes, l'objectif était surtout de prendre de l'avance sur le week-end une fois revenu à Paris pour les collections suivantes.
Très rapidement on se rend compte que l'on passe d'un univers à un autre sans transition, ni grande cohérence. Des marques comme Fred Perry, Dr Denim, ou Cheap Monday côtoient Norwegian Rain, Oliver Spencer ou encore Inis Meain  😕
Bref, à part les marques avec lesquelles nous travaillons déjà pas grand chose à dénicher !
Direction donc Naked&Famous, Norwegian Rain (Wesley et T-Michael en photo ci-dessous) et Stutterheim pour clôturer nos achats berlinois. 









Jour 3 / Showrooms + Man

Le temps de se poser une petite journée et c'est reparti, sur Paris cette fois, avec un emploi du temps chronométré à la milliseconde !

Dimanche matin  la journée commence avec A Kind Of Guise (AKOG), une marque qui a été l'un de nos plus gros coups de cœur pour la saison prochaine.

Toutes les pièces sont façonnées en Allemagne, le pays d'origine de Yasar Ceviker & Susi Streich les créateurs de la marque.

Les tissus sont choisis avec le plus grand soin auprès des fabricants européens les plus renommés comme par exemple les draps de laine écossais de chez Harris Tweed,  les tissus techniques Suisse de chez EtaProof ou encore les Loden de la manufacture Steiner située dans les Alpes Autrichiennes ...

Des tissus traditionnels reconnus pour leur qualité et leur longévité que la marque a su remanier sur des coupes contemporaines.
Notre première sélection chez AKOG mettra donc l'accent sur la collection de manteaux, pour la qualité remarquable des draps de laine, les détails soignés et les coupes parfaites.











Une heure plus tard direction le Man Showroom, un nouveau lieu créé en complément du Man Show, dans un espace plus confidentiel avec 22 marques présentées contre 126 sur le salon principal.



Malgré un emploi du temps déjà bien rempli nous voulions y faire escale essentiellement pour deux marques:  

- Astorflex les chaussures Italiennes déjà présentes dans nos boutiques depuis cet hiver et qui élargie encore sa collection avec notamment une version montante de la Greenflex (ci-dessus).

- Aymara une marque de pulls que nous connaissons déjà très bien pour la qualité de ses collections enfants (testé et approuvé).

La marque est spécialisée dans le Baby Alpaga, une laine bien trop rare dans le vestiaire masculin. C'est pourtant l'une des plus douces et chaudes qui existe. Elle a aussi l'avantage d'être plus résistante que le cachemire.

Nous étions déjà en contact avec Yannina et Sven (les créateurs de la marque) depuis plusieurs saisons et dès que nous avons appris qu'ils lançaient une collection masculine le rendez-vous était pris.



Les sélections Aymara et Astorflex terminées direction le Man Show.

Avec le Capsule, c'est un salon que nous ne manquons jamais.

Le Man Show se développe d'années en années en accueillant de nouvelles marques et ceci au détriment du Capsule qui, après avoir connu un essor important, se réduit aujourd'hui de plus en plus.

Bien que nous ayons pris pas mal d'avance à Berlin, il reste à voir les collections Howlin' et Portuguese Flannel.

Chez Howlin' la palette proposée pour la prochaine saison est vraiment magnifique, notre sélection comptera donc très peu de modèles afin de privilégier un plus large choix de couleurs.



Uniquement deux références, qui sont chaque années des bestsellers: le Campbell (un pull laine/cachemire ultra doux) ci-dessus et le Terry ci-dessous (un pull Donegal qui mélange les couleurs comme seul Howlin' sait le faire).



Vient ensuite Portuguese Flannel, marque portugaise (comme son nom l'indique) créée par deux frères António & Manuel Magalhães, devenue en seulement deux saisons notre premier fournisseur de chemises. Ce succès est dû à la qualité des tissus, à une coupe soignée qui va sur toutes les morphologies et à un prix unique de 100€ pour tous les modèles de la collection. La recette ne change pas, mais le choix s'est considérablement élargi à un point que cela devient difficile de faire une sélection raisonnable !



Pour rester dans le savoir faire portugais, nous nous arrêtons chez La Paz, une marque dans notre viseur depuis déjà quelques saisons. Les chemises, les vestes et surtout les pulls en laine Shetland ont un rapport qualité/prix imbattable donc même si ce n'était pas vraiment prévu, La Paz fera définitivement partie des nouveautés pour la saison AW/17 !











À noter que La Paz propose aussi une très belle collection de chapeaux en laine, dont ce modèle en laine anthracite porté ici par notre ami Sylvain 

La journée se termine à quelques pas de là, dans le showroom privé d'Oliver Spencer.

Huitième saison de collaboration avec la marque anglaise et c'est toujours un plaisir de passer au showroom, l'accueil y est on ne peut plus chaleureux et les collections toujours à la hauteur de nos attentes.

Oliver Spencer c'est la vision singulière d'une mode discrète de raffinement.
Les vêtements OL sont faciles à porter tout en ayant un caractère fort, grâce à un détail caché, un mélange de matières inattendu ou à un montage élaboré sur la coupe: bomber revisité en velours palatine kaki ou en tweed pied-de-poule bleu marine, pardessus prince de galles gris anthracite, chemises, polos et sweats en cotons teintés indigo ...  avec comme toujours cette touche British propre à la marque.







 Jour 4 / Showrooms


Le lendemain c'est avec Universal Work que la journée démarre.

Il s'agit d'une marque anglaise créée en 2008 par David Keyte qui, après avoir travaillé pendant plus de 20 ans pour des marques comme Paul Smith, Maharishi, Margaret Howell ou encore Albam, décide de fonder sa propre marque.

Moins intéressé par la mode au fil des ans, mais davantage par la fonctionnalité et la coupe des vêtements, David se focalise sur une production de qualité et sur la création de pièces faciles à porter et abordables, la production de masse ayant selon lui fait considérablement baisser les standards de prix et ôter toute âme au produit. Ses collections sont influencées par les vêtements de travail et des codes empreints aux classiques de la mode anglaise.







Avec une sélection déjà conséquente de mailles ( le meilleur reste à venir avec SNS ), nos choix s'orientent vers les manteaux, les blousons, les vestes et ainsi que les vestes sans manche, pièces emblématiques de la marque.

Sur des gammes de prix plus abordables, la collection Universal Work cohabitera parfaitement avec celle d'Oliver Spencer, tout en apportant une touche plus workwear à cet ADN anglais que nous affectionnons tout particulièrement chez Flâneurs.

Rendez-vous ensuite dans un très bel endroit: le Bastille Design Center, pour voir la nouvelle collection ETQ.







Pour le prochain rdv, nous avions prévu une plage horaire plus large, SNS Herning faisant partie des marques les mieux représentées dans nos boutiques depuis maintenant plus de 6 ans. Nous retrouvons tous nos classiques: Stark, Torso, Fang ... sur une palette de couleurs repensée et très réussie.

Cette nouvelle saison fait aussi la part belle aux nouvelles matières avec des laines plus souples grâce à des mélanges de pure laine vierge et de mérinos extra fine  + quelques nouvelles formes comme cet ORIG0: un zipper capuche très chaud et ultra confortable (30% de pure laine vierge et 70% de laine mérinos extra-fine).

Comme les photos ci-dessous en témoignent, notre sélection AW/17 chez SNS sera largement la plus importante depuis que la marque est présente dans nos rayons.


































Enfin, pour le dernier rendez-vous de la journée nous allons voir un produit vraiment spécial, la marque Italienne TenC qui fabrique rien de moins que la plus belle parka actuellement sur le marché.



Alessandro Pungetti et Paul Harvey ont fondé TenC après avoir travaillé de nombreuses années chez C.P. Company et Stone Island. Ces spécialistes du vêtement outdoor ont nommé la marque en référence au conte de fées danois "The New Empower's Clothes" du célèbre écrivain Hans Christian Andersen. Le message derrière cela est de regarder au-delà de ce qui est dit pour retrouver de vraies valeurs. La marque est exclusivement fabriquée en Italie mais capture de nombreuses influences Japonaises représentées notamment sur le logo avec le sceau impérial du Japon, mais aussi par l'utilisation de tissus développés avec des spécialistes japonais. TenC se concentre sur la création de pièces éternelles à travers un artisanat de qualité et un design intemporel, chaque pièce est conçue méticuleusement dans le but de devenir une part de la vie de son propriétaire. Pour s'assurer que les vêtements peuvent être intégrés de manière polyvalente dans tous les aspects de la vie, chaque pièce de la collection est conçue avec une intention modulaire et peut être personnalisée avec des doublures et des capuches supplémentaires.









 Dernier jour / Showrooms

Pour le dernier jour le programme est nettement moins chargé puisque nous voyons les nouvelles collections de chez Bleu de Chauffe, Miansai et Myths.

Chez Bleu de Chauffe pas mal de nouveautés avec une nouvelle couleur de cuir et trois nouveaux formats pour le sac Éclair + un gros coup de cœur pour un mélange de canvas bleu marine et de tweed marron particulièrement réussi !



Nous finissons donc avec les pantalons italiens Myths, l'une des meilleures trouvailles sur AW/16 et pour AW/17 nous n'avons vraiment pas été déçus, beaucoup de couleurs, de motifs et de matières: cotons lavés, laines ultra légères de chez Marzotto et flanelles plus épaisses pour la deuxième partie de saison ...




















Pour préparer cette nouvelle saison nous avons donc essayé d'avoir une sélection la plus complète possible, avec pour chaque famille de produits des fournisseurs qui nous semblent être parmi les meilleurs dans leur domaine.
Cela donne au final un mix de marques, qui pour une grande majorité, sont très spécialisées ( SNS, Aymara, TenC, Naked&Famous ...) avec quelques créateurs proposant des silhouettes plus complètes comme Universal Work, Oliver Spencer, AKOG ...
Avant toute chose, ce sont surtout des marques avec lesquelles nous essayons de construire une relation sur la durée et que nous sommes fiers de distribuer pour leur créativité et la qualité de leurs produits.

blogger