29 déc. 2011

Heschung, Le cousu Norvégien



Le cousu Norvégien consiste à coudre une lanière de cuir appelée trépointe, en point de chaînette, chair contre fleur, tout le tour du soulier. L'utilisation d'un fil de lin préalablement immergé dans de la poix chaude assure une étanchéité maximale. Utilisée à l'origine pour les chaussures de montagne cette technique permet de répondre aux exigences de confort et de robustesse les plus extrêmes. Ce procédé permet aussi des ressemelages multiples.

Heschung voit le jour en 1934 en Alsace, alors que Eugène Heschung, fondateur la marque, crée artisanalement ses premiers modèles. Des chaussures de qualité, réalisées pour durer et réputées pour leur étanchéité, qui témoignent de son amour pour la nature et les montagnes. En 1968, Heschung devient le fournisseur officiel de l'équipe de France de ski, au cours des Jeux Olympiques de Grenoble, qui célébrent 8 médailles d'or. Soucieuse de répondre aux attentes de ses contemporains, la marque va rapidement s'ouvrir à la fabrication de chaussures de ville. En 1992, Pierre Heschung, petit-fils d'Eugène, reprend l'entreprise familiale et insuffle un vent de modernité à la marque. A ses valeurs d'authenticité exprimées par l'utilisation de matières naturelles et nobles ainsi qu'à son architecture si caractéristique, il va apporter sens du design et de la mode.

Chaque paire de chaussures Heschung requiert en moyenne 180 opérations manuelles et nécessite pas moins de trois à quatre semaines de fabrication.





GARDIENA:












blogger