"La Comédie Humaine"



Chemise Rastignac

"La Comédie Humaine a imaginé revisiter l’un des principes qui a révolutionné le vestiaire masculin du XIXe siècle et offre, avec son modèle Rastignac, une collection de chemises à cols amovibles.
 La Rastignac est le fruit d’un travail qui concilie tradition et créativité, en proposant des chemises classiques et intemporelles qui peuvent se transformer au gré des circonstances et des envies avec leur faux-col : col français, italien, petit col, claudine, col cassé… Ils viennent discrètement se greffer sur une base de col officier grâce à 5 petits boutons. Parce que le vrai luxe passe par la distinction, la Rastignac, avec sa coupe ajustée et son tissu agréable à porter, vous permet d’alterner votre style tout en gardant la même chemise, grâce aux jeux de cols et de poignets à choisir dans la collection. Les cols et poignets proposés sont interchangeables d’une saison à l’autre. Nous avons naturellement choisi d’appeler ce modèle la Rastignac, en hommage au personnage romanesque, Eugène de Rastignac, à qui Honoré de Balzac a donné vie dans ses différents ouvrages qui composent La Comédie Humaine. Ses aventures débutent dans le Père Goriot et se poursuivent à travers toute son œuvre. C’est un jeune homme ambitieux, qui regarde la « société parisienne » avec des yeux à la fois surpris et envieux. A plusieurs reprises, Balzac le décrit, préparant sa toilette, soignant son allure, et travaillant son apparence, comme tout élégantde l’époque. Il cherche perpétuellement un idéal de vie afin de s’inscrire convenablement dans cette société qui obéit à des règles mondaines."

- Fabriquées en France dans une popeline 100% coton double retors.
- Les boutons, à deux trous, très élégants, sont en nacre véritable. Les boutons des poignets sont discrètement cousus, l'un avec un fil turquoise, l'autre avec un fil bleu foncé, couleurs fétiches de Balzac.
- La gorge de la boutonnière est apparente, les poignets sont fins, pour plus de modernité. Les poignets sont prêts à recevoir des poignets mousquetaires adaptables qui peuvent être liés grâce à des boutons de manchette.
- Le modèle Rastignac à col interchangeable (dit "faux-col") est vendu avec un col mao d'origine, ainsi qu'un col français, déjà boutonné sur la chemise, de la couleur du modèle.
Vous pouvez ajouter d'autres cols aux formes et coloris variés.



Avec un col officier blanc:


Avec un col claudine blanc:


Disponible aussi en blanc:





T-Shirts

"Nos maillots à manches courtes sont tricotés et confectionnés en France, à Saint-Antoine-Cumond, petit village du cœur de la Dordogne. Les imprimés qu’ils arborent sont des gravures d’époque Balzacienne, issues d'ouvrages illustrés par J.J Grandville, l’un des plus grands caricaturistes français du 19e siècle. Grandville naît à Nancy en 1803 dans une famille d’artistes et de comédiens, monte à Paris en 1825, et se fait très rapidement une renommée grâce à ses dessins originaux et novateurs qui allient veine caricaturale et grande fantaisie. Les Métamorphoses du jour, qu’il publiera entre 1828 et 1829, où des animaux anthropomorphes jouent une vaste comédie humaine en 70 scènes, lui apportent un énorme succès populaire. Il participe par ailleurs, outre les journaux avec lesquels il collabore, à des ouvrages collectifs, tels que Le Diable à Paris et Scènes de la vie privée et publique des animaux. Ce dernier ouvrage est un recueil d’articles, nouvelles, contes satiriques paru en livraison de 1840 à 1842, puis en livre illustré de 2 volumes. Édité par Hetzel avec la collaboration d’écrivains célèbres, notamment J.P Stahl, Charles Nodier, George Sand, Émile de La Bédollière, Jules Janin, Paul de Musset. Chaque texte est illustré de vignettes de Grandville. Honoré de Balzac intervient également à la rédaction de ces ouvrages, se présentant non seulement comme l’un des contributeurs de l’ouvrage, mais également comme l’un des architectes du livre, transposant d’une certaine façon son oeuvre la Comédie humaine en une « comédie animale », dans lequel Grandville, attiré par le bestiaire anthropomorphe, trouve naturellement sa place. Le seul énoncé du titre, Scènes de la vie privée et publique, indique la référence à Balzac et aux sections de la Comédie humaine. La carrière de Grandville, très productive, se termine de façon brusque à son décès en 1847. Grandville est encore considéré comme un génie, précurseur du Surréalisme, ayant inspiré bien des artistes après lui."




blogger