22 nov. 2017

Naked&Famous X Street Fighter II


Dans le monde du selvedge Naked&Famous Denim est vraiment une marque à part.


Après le "Glow in the Dark Denim", les "Scrach-N-Sniff Denim", le "Thermo-Chromic Denim" ou le "32 OZ denim", la marque revient en force avec une surprise de taille pour ses fans !







L'histoire de cette collaboration hors-norme commence par la rencontre entre Brandon Svarc (le créateur de Naked&Famous) et Alvin Lee (ci-contre) un illustrateur de comics ayant notamment travaillé sur l'adaptation du jeu vidéo Street Fighter.

Depuis sa création, Naked&Famous a pour habitude de collaborer avec de nombreux artistes pour la réalisation de visuels accompagnant la sortie de ses nouveaux modèles.
Grand fan de comics, Brandon a l'idée de faire appel à Alvin pour la série "Made in Japan 3" en réinterprétant façon manga le logo pop-art de N&F. Par la suite, Alvin travaillera aussi sur les jeans "Fire Monkey" et "Fire Rooster" en photo ci dessous.



C'est donc Alvin qui met Brandon en relation avec la société de jeux vidéo Capcom au début du projet.

Brandon a voulu proposer une véritable collection, à côté de la collection principale. Il ne s’agissait pas simplement de mettre un logo repensé avec les personnages du jeux, mais de vraiment faire ressortir l'identité de chaque personnage de la conception du tissu jusqu'aux moindres petits détails de façonnage. Et ce sont justement tous ces petits détails cachés, ces "secret handshakes", qui ont convaincu un géant comme Capcom de l’intérêt de cette collaboration.

Ce sont donc 4 collections qui vont voir le jour au fil des prochaines saisons.
Pour la première d'entre elles nous serons les seuls et uniques revendeurs en France ! En effet les deux premiers personnages ont été réalisés en édition ultra limitée et ne seront disponibles que dans très peu de boutiques à travers le monde, vous trouverez donc le Ryu et le Guile en exclusivité dans nos boutiques très prochainement.

Bien évidemment la collection débute avec le "Ryu Hadoken Selvedge" !



Pour ce jeans N&F utilise une toile japonaise selvedge de 12.5 onces. Le tissu est un "slub stretch selvedge", c'est-à-dire qu'il a une surface rugueuse et irrégulière pour représenter la robustesse de Ryu. C'est aussi un jeans stretch et léger pour plus de confort et de mobilité. Les fils utilisés sont teints avec de l'indigo grâce à un processus spécial appelé "rope dying" (teinture à la corde). Seules les couches en surface du coton absorbent le colorant, laissant le cœur de la fibre blanche. Au fil du temps, l'usure va graduellement effacer des couches d'indigo pour révéler lentement un délavage unique.
 

La technique de boule de feu Hadoken du personnage est symbolisée à travers le fil de trame bleu pâle, visible à l'intérieur du jeans. Le liseré selvedge, visible quand on retrousse le jeans (et sur la coin pocket), arbore également le même coloris bleu métallique. Le Hadoken est aussi brodé sur la poche arrière.






Le patch en cuir beige végétal naturel représente une illustration en relief très détaillée de Ryu exécutant son Hadoken avec un marquage à chaud métallique bleu.


Enfin,les poches intérieures sont sérigraphiées avec Ryu faisant le dragon Shoryuken.


Le Ryu Hadoken Selvedge sera le premier modèle a être livré, normalement dans très peu de temps !

Puis courant décembre nous recevrons le "Guile Sonic Boom Selvedge"



Ce modèle est également fabriqué avec une toile japonaise selvedge de 12,5 onces, mais cette fois sans stretch. 100% coton donc, tissé spécialement à partir d'un coton américain venant du Texas pour rappeler les racines de Guile.


L'emblématique Sonic Boom est brodé sur la poche arrière.
Le liseré selvedge est cette fois couleur or comme le Sonic Boom.


Mêmes caractéristiques pour le patch en cuir que le modèle Ryu, mais avec un marquage à chaud or.


De nombreux détails sont cachés à l'intérieur, comme cette doublure camouflage et les poches imprimées avec le portrait de Guile.




Et comme pour la plupart des jeans Naked&Famous ces deux modèles sont fabriqués au Canada, à partir de toiles japonaises provenant de la préfecture d'Okayama et tissées sur d'anciens métiers à navettes.

Pour ceux qui veulent en savoir plus, le podcast de Bahzad et Brandon vous expliquera tout en détail:



blogger